samedi 17 juin 2006

Sortie Haut valromey AIN

5 présents le samedi matin à 7h45 : Marie Pierre, Christophe Nectoux, Marc, Roland et moi.

Départ pour le Poizat, à coté de Nantua.
1h15 d'autoroute plus tard, nous sommes sur place.
Un petit croissant offert par Christophe, séquence habillement et c'est parti.
Les 8 premiers kms très dur : 500 mètres de descente, puis 7,5 km de montée par la route avec un petit passage en plein champ parce que c'était joli (en fait une petite erreur de 1 cm sur la carte au 1/500000).

Ensuite après avoir trouvé la petite combe (5km de long sur 2 de large), on enchaine les passages de barrières à vaches, et les traversés au milieu des troupeaux.
Les sentiers tracés par le bétail au milieu des prairies sont poussiéreux et bien ludique.
Viens ensuite une petite descente (ponctué de nouvelles barrières), puis inévitablement une remonté, en chemin cette fois-ci.

Une pose case croute sous un arbre permet de reprendre quelques forces, et départ au milieu des chevaux (ça change des vaches).
Petit détour dans la forêt (de nouveau parce que c'était joli), avec un crane de mouton au milieu du chemin pour nous mettre dans l'ambiance. C'est vraiment désert là haut : ça fait 4 heures que l'on est parti, et on n'a vu personne.

Petite pose mécanique pour resserrer la roue d'un vélo flambant neuf, et montée vers le point culminant de la rando.
Petit passage au sommet sur un chemin ou les descentes succèdent au montées, très casse pattes, mais très ludique car les montées peuvent se faire sur l'élan.
Ensuite descente vers le plateau, retour par la petite combe et début de descente par la route.
Recherche sur la carte d'un chemin permettant de ne pas faire toute la descente par la route. Marie Pierre décide de rentrer par la route (l'intuition féminine sans doute).
On s'engage sur le chemin, traversé d'un pré, petite descente, cul de sac, demi-tour :-(
Deuxième essai : descente sur un chemin sympa, puis arrivé dans une petite combe parsemée d'arbres au sol (cf photo). Trop descendu pour faire demi-tour => on continu en portage. Roland se demande si le petit trait noir sur la carte ne représente pas un ruisseau plutôt qu'un chemin.
Finalement le chemin était juste 100 mètres sur notre droite, et nous terminons la descente tranquillement.

Voilà une rando bien sympa, et comme je l'ai dit au moins 10 fois : ça c'est du VTT.
Au final 47 km en 5h30, dont 3h50 de pédalage.

Pour finir une petite bière sur le parking, pour éliminer les toxines, et retour en voiture sous l'orage, non sans un dernier demi-tour sur la route :-)

Retrouver toutes les photos